Eléonore Desmier d’Olbreuse, duchesse de Brunswick-Lunebourg,
surnommée «  la grand-mère de l’Europe »

 

P 136 Eléonore portrait couleur    Copie

Née en 1639 au château d’Olbreuse, décédée et inhumée an 1722 à Zell (Allemagne).

Fille d’Alexandre Desmier, seigneur d’Olbreuse et de Jacqueline Poussard de Vandré, elle devient Dame d’honneur de la princesse de Tarente, épouse d’Henri- Charles de la Tremouille, et rencontre George Guillaume de Brunswick-Lunebourg duc de Hanovre en 1663 à Cassel (Hesse). Apres un mariage de conscience, il la présente sous le nom de Dame de Harbourg – (le mariage officiel a lieu le 12 avril 1676 et elle devient duchesse de Celle en 1680). De cette union, nait une fille Sophie –Dorothée en 1666. Mariée à son cousin direct, George Louis, d’esprit borné, d’ignorance parfaite, vindicatif et dépravé, Sophie-Dorothée sera malheureuse et finira sa vie emprisonnée au château d’Aldhen après avoir tenté de s’enfuir avec le prince Philippe de Königsmarck. De ce mariage malheureux naitront deux enfants : George Auguste en 1683 qui deviendra roi d’Angleterre sous le nom de George II et Sophie Dorothée en 1687 qui deviendra reine de Prusse et mère d’Alexandre le Grand.

L’histoire de cette femme de noblesse ancienne mais modeste s’est trouvée transplantée en Allemagne et projetée au cœur de la grande politique européenne. Sous son influence, le duché de Celle s’est ouvert au gout français, à la culture, aux arts et a accueilli de nombreux protestants obligés de fuir leur pays au moment de la révocation de l’Edit de Nantes.

Par la descendance de sa fille, elle est devenue l’ancêtre directe de toutes les familles régnantes d’Europe méritant le surnom de «  grand-mère de l’Europe ».

Retour à la page "Nos Personnages célèbres"