Louis Perceau Coulon 01                                      Louis Perceau

 

Louis Perceau  est  né le 22/09/1883 à Coulon, fils d’Alexandre, tailleur et de Clara Léopoldine RODE, il est décédé le 20/04/1942 à Paris et inhumé au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Marié le 07/08/1920 à Paris 18eme avec Marguerite Mélanie BERTIN


Jeune tailleur d’habits, épris de poésie, Louis Perceau deviendra, par le hasard de sa rencontre avec Guillaume Apollinaire et Fernand Fleuret dans les salles de lectures de la Bibliothèque Nationale en 1909, le premier bibliographe de « l'Enfer », la collection d'ouvrages susceptibles d'offenser la pudeur des lecteurs.
Il a fait usage de divers pseudonymes pour ses publications, dont : Helpey, bibliographe poitevin, Dr Ludovico Hernandez, chevalier de Percefleur, Radeville et Deschamps, un vieux journaliste, Alexandre de Vérineau et marquis Boniface de Richequeue, parfois conjointement avec Fernand Fleuret.

Louis est à Paris dès 1901. Il deviendra rédacteur à « La Guerre Sociale » et à « la Vie Socialiste », son militantisme socialiste lui vaudra l’amitié de Jean Jaurès, Gustave Hervé ou Albert Thomas.

En 1920 il participe à la refondation du parti socialiste.

Il est passionné par la poésie satirique, les écrits érotiques et la recherche bibliographique savante. Ses deux ouvrages les plus réputés reflètent bien ses passions : L’Enfer de la Bibliothèque nationale avec Guillaume Apollinaire et Fernand Fleuret publié en 1913 ; La Redoute des contrepèteries publié en 1934.

Début 1942, il entre en résistance et se lance dans un procès contre la revue antisémite « Je suis partout », mais il décède peu après. Ses cendres se trouvent au columbarium du Père Lachaise, (case 976)

En son honneur, la Médiathèque de Coulon a été baptisée « Médiathèque Louis Perceau ».

Principaux ouvrages

  • avec Guillaume Apollinaire et Fernand Fleuret : L'Enfer de la Bibliothèque nationale, Mercure de France, Paris, 1913 (réédition en 1919)
  • avec Fernand Fleuret : Les Œuvres satyriques du sieur de Sigogne : première édition complète, d'après les recueils et manuscrits satyriques, avec un discours préliminaire, des variantes et des notes, Paris, Bibliothèque des curieux, 1920
  • Ludovico Hernandez (Perceau et Fleuret) : Les Procès de Bestialité aux XVIe et XVIIe siècles, Paris : Bibliothèque des Curieux, 1920.
  • Ludovico Hernandez (Perceau et Fleuret) : Le Procès inquisitorial de Gilles de Rais (Barbe-Bleue), maréchal de France, avec un essai de réhabilitation, Paris, Bibliothèque des curieux, 1921, 210 p.
  • avec Fernand Fleuret : Les Satires françaises du XVIe siècle, recueillies et publiées, avec une préface, des notices et un glossaire, Paris, Garnier frères, 1922 - dont des poèmes de Jean de Boyssières
  • (Fernand Fleuret et Louis Perceau) : Contes saugrenus, Pierre Sylvain Maréchal, notice et bibliographie par le chevalier de Percefleur, Paris, Bibliothèque des Curieux, 1927
  • Helpey (L. Perceau) : Le Cabinet secret du Parnasse, recueil de poésies libres, rares ou peu connues pour servir de supplément aux œuvres dites complètes des poètes français, Au Cabinet du livre, 1928
  • Helpey (L. Perceau) : Bibliographie du roman érotique au XIXe siècle : donnant une description complète de tous les romans, nouvelles et autres ouvrages en prose, publiés sous le manteau, en français de 1800 à nos jours, et de toutes leurs réimpressions, G. Fourdrinier, 1930
  • Helpey (L. Perceau) : Vie anecdotique de Jean de La Fontaine), G. Briffaut, 1933
  • Louis Perceau, La Redoute des contrepèteries, G. Briffaut, coll. « Le coffret du bibliophile illustré » (1re éd. 1934)
  • avec Geneviève Thibault, Bibliographie des poésies de Ronsard mises en musique au XVIe siècle, Paris, Société française de musicologie, 1941 - notice sur Antoine de Bertand
  • Livre posthume : Contes de la Pigouille, éditions du Marais, 1967 - illustré par Pierre Bugeant, ce recueil contient 20 contes écrits en 1916-1920

Ouvrages non datés :

  • Histoires raides pour l'instruction des jeunes filles, illustré

 

Retour à la page "Nos Personnages célèbres"